Dans les écoles

Action culturelle : S'engager : Prendre la parole en 2020/2021

CREAC en Ile-de-France

Pour la deuxième année consécutive, le projet “S’engager : prendre la parole'', coordonné par le Théâtre Dunois, vise à promouvoir la prise de parole des jeunes à travers diverses pratiques artistiques.

 

 

COMMENT ÇA FONCTIONNE ? 

 

· 6 compagnies et 4 établissements scolaires : 

Le théâtre s’associe à plusieurs compagnies pour proposer des ateliers et des spectacles in situ dans 3 lycées et un CFA d’Île-de-France.

 

· Au croisement de diverses disciplines : 

Chaque cycle d'atelier débute par un temps d'échange autour de l'engagement en société. Ensuite, ce sont plusieurs disciplines qui se croisent au cours de cette deuxième année : radio, théâtre, écriture, philosophie, marionnettes, arts plastiques, lecture à voix haute, danse, etc…

 

· Un projet financé par la Région Ile-de-France : 

Le dispositif CREAC (Convention Régionale pour l’Education Artistique et Culturelle) est un projet sur 3 ans financé par la Région Île-de-France.

Pour en savoir plus sur l’origine du projet, n’hésitez pas à vous référer à l’article S'ENGAGER : PRENDRE LA PAROLE 2019/2020.

 

MISE EN PLACE DU PROJET

 

· 4 établissements scolaires partenaires, essentiellement dans l'Est Francilien :

    -  Lycée Jean Macé (Vitry-sur-Seine)

    - CFA de l'École Du Breuil (Paris, 12ème)

    - Lycée François Villon (Paris, 14ème)

    - Cité scolaire Henri Bergson - Jacquard (Paris, 19ème)

 

· 6 compagnies mènent des actions dans nos 4 établissements partenaires :

 

  • La Cie Amin Théâtre mène des ateliers de théâtre corporel et de prise de parole autour des slogans et des textes engagés.

  • La Cie AMK propose différents parcours de réflexion philosophique autour d'œuvres littéraires et cinématographiques, à travers la manipulation de marionnettes et les arts plastiques ou encore par des prises de parole collectives et conviviales.

  • La Cie Les Ouvreurs de Possibles aborde l’engagement en société par la danse abstraite et poétique, à travers les mouvements et l’écriture chorégraphique. Leurs ateliers sont accompagnés par une performance réalisée par les artistes.

  • La Cie Rêve Mobile interroge les thématiques du mythe et de l’héroïsme par le biais de l’écriture, du jeu théâtral, de débats collectifs et d’exercices ludiques, en dialogue avec le texte poétique de Jean-Pierre Siméon La mort n’est que la mort si l’amour lui survit : Histoire d’Orphée. Leurs ateliers sont accompagnés par une performance réalisée par les artistes.

  • La Cie Trois-Six-Trente introduit la pratique du média radio et du son, de la technique d’interviews au montage et au mixage.

  • La Cie Cri de l’Armoire réalise le  spectacle P.E.C.S. (Parcours Embûché de la Création d’un Spectacle) dans les salles de classe des établissements partenaires. Une autofiction dans laquelle un auteur-metteur en scène fait le récit de son processus de création entre l'écriture même du spectacle, ses répétitions, ses recherches de partenaires, de financements, ses échéances, etc…

 

DÉROULEMENT DES ATELIERS :

 

· Les théâtres sont fermés, mais le spectacle vivant s'invite dans les écoles ! 

Cette année le projet CREAC a débuté avec la représentation d'un spectacle dans les différents établissements. Marien Tillet, acteur et auteur de la compagnie Le Cri de l’Armoire, présente son spectacle P.E.C.S. devant les élèves dans leur salle de cours. Cette intervention est le fruit d’une résidence réalisée au Lycée Jean Macé.

 

Marien Tillet en représentation dans une salle de classe

 

 

· On joue les héros au Lycée Villon, place aux ateliers !

C'est la compagnie Rêve Mobile qui ouvre le bal avec ses ateliers théâtre et poésie autour des thématiques du mythe et de l'héroïsme. Quatre comédiens interviennent entre les mois de janvier et de mai au Lycée Villon dans une classe de Seconde. Ensemble les élèves découvrent l'histoire d'Orphée à travers la poésie de Jean-Pierre Siméon. Les comédiens entraînent les jeunes dans ce mythe à travers plusieurs jeux et mises en situation théâtralisés.

 

Le comédien Gautier de la compagnie Rêve Mobile en atelier

 

 

· On danse et on se révolte à l'École du Breuil

Début février, la compagnie les Ouvreurs de Possibles s'invite à l'Ecole du Breuil. Pour amorcer la rencontre, deux danseurs et un musicien de la compagnie réalisent des performances dansées dans les salles de classe de l'école. Par la suite, la compagnie réalise un stage intensif de danse sur deux demi-journées. Ce groupe de jeunes hommes à première vue un peu réticent, s'est finalement investi pleinement et a fait de très belles propositions dansées ! Un très bel échange a également eu lieu lors du temps de parole consacré aux valeurs d'engagement. 

 

Les danseurs de la compagnie les Ouvreurs de Possibles en performance à l'École du Breuil

 

 

· On parle d'amour au Lycée Jean Macé

Cécile et Dominique de la compagnie AMK, animent un café philo pour des élèves de Première. Chaque jeune peut ainsi participer à une discussion philosophique autour d'un thème choisi - pour cette séance la question posée est : "c'est quoi aimer ?". Cet échange a stimulé le partage et l'écoute entre ces jeunes. Chacun avec bienveillance a pu donner sa définition de l'amour, qu'il soit familial, amical, amoureux ,intéressé ou religieux.

 

Cécile et Dominique en discussion avec les élèves du Lycée Jean Macé

 

 

· On recueille les bruits de la nature pour créer une fiction sonore

Pendant trois jours la compagnie 3-6-30 organise un atelier prise de son et montage sonore avec les élèves de l'École d'horticulture de la Ville de Paris. Ensemble ils assemblent les sons et composent leur fiction intitulée "le cri de la terre" à partir des sons enregistrés dans leur jardin et des textes qu'ils ont écrits. Les élèves étaient enchantés de cette découverte et ravis d'avoir appris à se servir de tout ce matériel. Une merveilleuse expérience !

 

Vous pouvez retrouver le podcast ici  

 

Les étudiants en plein enregistrement accompagnés par Lucie Schneider de la compagnie 3-6-30 ! 

 

· On est spectacteurs des exploits d'Orphée

Pour clôturer le cycle d'ateliers théâtre et poésie au Lycée Villon, la Compagnie Rêve Mobile a présenté aux élèves son spectacles sur le mythe d'Orphée, La mort n'est que la mort si l'amour lui survit. Cette pièce est composée de plusieurs textes de Jean-Pierre Siméon que les élèves ont travaillés pendants les ateliers. Surpris de voir leurs intervenants jouer et se métamorphoser, ils ont pu ensuite échanger sur le processus de création de la pièce et la question : comment rendre accessible à un auditoire un texte dense et poétique ? 

 

La Compagnie Rêve Mobile présente son spectacle dans l'amphithéâtre du Lycée Villon

 

· On se plonge dans l'Histoire pour mieux s'engager

Serge, comédien de la Compagnie Amin Théâtre invite des élèves de FLE (Français Langues Étrangères) à explorer les formes d'engagement citoyen, individuel ou collectif. Cela à travers les différentes possibilités qu'offre la prise de parole : slogan, chants, cris, discours, silence... Ensemble, ils cherchent comment ces voix deviennent des canaux de résistance, de ralliement, de révolution. En passant par les "outils" du travail d'acteur, les jeunes s'amusent à  interpréter des discours, des mots, qui donnent sens à l'engagement. 

 

Serge accompagne les élèves de FLE du Lycée Henri Bergson à la mise en voix du discours de Greta Thunberg

 

· On s'intéresse aux métiers de la radio 

À nouveau la Compagnie 3-6-30 intervient auprès des jeunes pour les initier à la prise de son et aux métiers de la radio. Ensemble, élèves et intervenantes échangent sur leurs émissions favorites, les podcasts écoutés et leurs chroniques préférées.

"Tu feras quoi après le lycée ?" C'est le thème qu'ont choisi les élèves pour leurs interviews ! Par petits groupes, les jeunes se mettent en situation, comme dans un studio radio et enregistrent leurs échanges à l'aide d'un zoom, support d'enregistrement prêté par le théâtre. Peut-être voudront-ils faire des études de journalisme ?

 

Les élèves de Première du Lycée Henri Bergson en interview 

 

 

 

Équipe pédagogique (tous les établissements confondus) : 

Aurore Avril, Anne Baron, Claire Blasutig-Cotelle, Brigitte Buisson, Céline Paringaux, Bertrand Germain, Charlotte Tisseraud, Hélène Verney, Latifa Grandguillaume et Sandrine Boitiere Kilani

 

Intervenants : 

Christophe Laluque, Jeanne Peylet, Serge Gaborieau, Mathieu Desfemmes (Amin Théâtre)

Cécile Fraysse, Dominique Paquet ( Compagnie AMK)

Marien Tillet ( Compagnie Le Cri de l’Armoire)

Delphine Bachacou, Jean-Philippe Costes Muscat ( Compagnie Les Ouvreurs de Possibles)

Cantor Bourdeaux, Gautier Boxebeld-Colonna, Sévane Sybesma, Béatrice Venet ( Compagnie Rêve Mobile)

Lucie Bortot, Mélanie Peclat, Elodie Hervier, Anna Pean ( Compagnie Trois-Six-Trente)

 

 

Coordination théâtre Dunois : 

Orianne Jouy

Camille Lesturgeon

Juliette Marmisse

 

Rédaction : 

Orianne Jouy

Camille Lesturgeon

Juliette Marmisse

 

 

Dans le cadre d'un projet CREAC