Dans les écoles

action culturelle : Le carnaval des poètes

au collège Elsa Triolet

En lien avec le spectacle Le carnaval des animaux sud-américains que les élèves viennent voir en janvier 2020, l’Ensemble ALMAVIVA intervient auprès des collégiens pour créer des podcasts.

Ces podcasts seront écrits, mise en voix et enregistrés par les groupes pendant les ateliers.

 

Lors du premier atelier, le groupe composé d’une classe de 5e et d’UPE2A, rencontre les artistes Maxime Echardour et Ezequiel Spucches. Ils découvrent avec surprise tous les instruments de musique que Maxime a exposés dans la salle.

 

Après une présentation du spectacle, son contexte, la démarche des auteurs et du projet, Maxime joue une improvisation aux percussions et présente ses instruments.

 

En musique, pour rendre compte du caractère ou des traits d'un animal, nous pouvons l’illustrer sous la forme d'un son qui ressemble à celui que l'animal produit ou bien nous pouvons trouver des moyens musicaux pour évoquer leur poids, leur allure, leur déplacement etc... Ces sons peuvent donner lieu à des rythmes plus ou moins lent, à des mélodies...

 

« Le monde des animaux est un pendant, un reflet de notre humanité. »

 

C’est avec empressement que les élèves découvrent l’instrument que Maxime leur confit, ensemble ils essaient de créer un paysage sonore ; des animaux, la jungle, la pluie …

 

Pour le second atelier, Lanna Zita, percussionniste et chanteuse accompagne Maxime. Tous ensemble, ils chantent accompagnés de percussions corporelles et d'instruments de percussion la chanson Papaia Na boca do tapo.

 

Par la suite ils ont fait une lecture des premiers textes écrits par les élèves autour de la description d'animaux à partir de photos. Ces moments ont été accompagnés par des ambiances musicales illustrant le caractère de ces animaux.

 

Le troisième atelier s’organise autour d’un groupe de musique, animé par Maxime, et d’un groupe d’écriture, animé par l’auteur Laurent Contamin que les élèves ont rencontré pour l’occasion.

 

Avec Laurent, chacun s’est glissé dans la peau d’un animal et a rédigé, en français ou dans une autre langue, sa journée type dans la forêt amazonienne. Tout le monde a fait parler son imagination !

 

« Moi le tamarin lion doré, je me réveille ce matin avec le soleil. Je fais mon footing et je rencontre mon ami le ara. »

Sarah

 

« Je suis le paresseux le plus paresseux au monde.

J’ai réussi à dormir toute une semaine sans me réveiller.

J’ai même réussi à manger en dormant. »

Bombled


En parallèle, les élèves ont retrouvé les instruments de Maxime pour réaliser des mises en situation musicales proposées par eux-mêmes : quels bruits font la jungle survolée par des avions, le rugissement du lion ou encore le dialogue entre deux animaux dans la forêt ?

 

Lors du quatrième atelier du Carnaval des Poètes, les élèves ont pu terminer l’écriture de leurs textes et ont expérimenté l’art japonais des haïkus. Pas facile de résumer sa pensée en trois courtes phrases !

 

« Gracieux dans les airs

Je ne suis pas très populaire

Je suis l’ibis rouge. »

Axel

 

« Yo soy el jaguar

El depredador mas veloz

De toda la tierra. »

Alejandro

 

Avec les instruments toujours plus étonnants les uns que les autres que Maxime apporte, les élèves ont commencé à réaliser, en collectif, les représentations sonores de leurs animaux. Les contenus des podcasts prennent progressivement forme…  

 

Equipe pédagogique :

Cécilia BECEYRO - professeure d’espagnol
Karen BOUCHERON-DIDRY - professeure de lettres
Céline BOURDINAUD - professeure d’espagnol
Gwenaelle CHARAMOND - professeure-documentaliste
Claire COTTRELL - professeure d’UPE2A

 

Intervenants :

Laurent CONTAMIN - auteur
Maxime ECHARDOUR - percussionniste
Ezequiel SPUCCHES - pianiste
Lanna ZITA - percussionniste

 

Coordination :

Marion Lopez de Rodas

 

Dans le cadre d'un projet Art Pour Grandir

 

Vous aimerez aussi...

Dès

7

Ans

Théâtre / Musique
14 > 19 janvier 2020

LE CARNAVAL DES ANIMAUX SUD-AMÉRICAINS

Ensemble ALMAVIVA