Dans les écoles / Près de chez vous

Promenade sociologique dans le 14eme

avec le Lycée François Villon

Le jeudi 15 février, les élèves de première ES du Lycée François Villon ont participé à une balade sociologique dans le quartier de leur établissement.

 

 

Sur le modèle des promenades sociologiques de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, cette expérience devait leur offrir l’occasion de redécouvrir leur quartier en aiguisant leur regard. Ils ont ainsi été invités à repérer les marqueurs d’inégalités socio-économiques, qu’il s’agisse d’architecture, de mobilier urbain, de la nature des commerces…

 

Téléphone portable obligatoire ! Les élèves, séparés en deux groupes, avaient pour mission de prendre en photo les bâtiments et détails qui leur semblaient les plus pertinents. Ces photographies serviront de base à une autre séance de travail pour étudier les différences entre capital économique, social, culturel ou symbolique.

 

Le parcours démarrait au Lycée François Villon, situé sur d’anciens bidonvilles, rasés et remplacés par des grands ensembles en briques construits en 1928. Il traversait ensuite le boulevard Brune, puis la petite ceinture, exemples de l’extension des contours de Paris.

 

Les élèves pouvaient ensuite découvrir une grande diversité de bâtiments et d’usages liés à l’histoire au sein d’un même quartier :

 

- La Compagnie de distribution d’électricité (rue Raymond Losserand) : devenue un « hôtel d’entreprises » en 2008, et premier exemple parisien d’intégration de l’énergie solaire dans un bâtiment

- La Gare de Montrouge-Ceinture : ouverte en 1867, abandonnée avec la perte d’activité sur la Petite Ceinture avec la construction du métro

- La MPAA Broussais : construite dans l’ancienne chaufferie de l’Hôpital Broussais

- Un ancien dépôt de matériel électrique devenu une salle de sport rue Pierre Larrousse

- Les nombreuses villas donnant sur la rue Didot (notamment la Villa Mallebay dans laquelle le sculpteur Jean Cardot avait son atelier)

- Un appartement - atelier d’artiste situé en haut d’un des nouveaux logements sociaux du quartier

 

Ainsi, cette marche exploratoire avait pour but de compléter le projet ambitieux porté par M. Prevel (professeur de SES) et Mme Clabecq (documentaliste) d’aborder les sciences économiques et sociales avec un regard neuf, notamment au travers de romans graphiques et bandes dessinées.

 

 

Un second temps de médiation, en mars 2018, invite ensuite les élèves à distinguer capital économique, culturel, social et symbolique grâce au questionnaire " Avez-vous l'étoffe d'un bourgeois ? "

 

1. Avez-vous à la maison au moins une personne à plein temps pour vos besoins domestiques (cuisinier.e / homme ou femme de ménage…) ?

2. En plus de votre résidence principale, vos parents possèdent-ils au moins deux autres résidences (appartement, maison) dans une autre ville ?

3. Vos parents sont-ils anciens élèves d’une grande école permettant d’intégrer un grand corps de l’Etat (ENA, polytechnique, Sciences Po…) ?

4. Allez-vous au moins une fois par mois au théâtre, au concert ou à l’opéra ?

5. Connaissez-vous le nom de vos arrière-grands-parents ?

6. Participez-vous à des diners au moins deux fois par semaine (chez vous ou comme invité) ?

7. Des membres de votre famille sont-ils dans le Bottin Mondain (si vous ne savez pas ce que c’est, gagnez du temps, cochez « non ») ?

8. Des rues à Paris, ou ailleurs, portent-elles le nom de membres de votre famille ?

 

 

Les élèves de Première ainsi que leurs camarades de Terminale assisteront en mars à une représentation de Pourquoi les riches (cie Vaguement Compétitifs) au Théâtre Dunois.

 

En savoir plus sur le projet des élèves de 1ère ES et Terminale ES du Lycée François Villon (75014) :

 

http://lycee-francois-villon.scola.ac-paris.fr/?Principes.html

http://lycee-francois-villon.scola.ac-paris.fr/?Les-ouvrages-et-les-resumes-des-eleves.html

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

10+
Théâtre
23 > 30 mars 2018

POURQUOI LES RICHES

Cie Vaguement Compétitifs