8+
Théâtre 17 > 28 janvier 2018

UNE COSMONAUTE EST UN SOUCI DANS NOTRE GALAXIE

L’Embellie Cie

Texte de Sarah Carré

Mise en scène Stéphane Boucherie

 

Au Club Ariane, on fabrique des fusées expérimentales. 

Axelle a deux ailes dans son prénom, un frère jumeau et un rêve : devenir cosmonaute. Et pourquoi pas pompière ?! Ou chauffeuse d’autobus ? Retourne à ta place, Axelle ! Place réservée ! On ne veut pas plus de filles dans l’espace intersidéral que sur un terrain de foot.

 

Ça ne tourne pas rond dans la galaxie d’Axelle… Mais dans le club aérospatial, la rivalité filles-garçons, qui attise les conflits, oblige aussi la jeune fille à se dépasser pour rendre possible l’inaccessible.

 

Axelle brave les sens interdits, refuse les sens uniques pour construire sa fusée, son avenir et un monde plus égalitaire. Les elles se rebellent…

 

Le plateau est en chantier. Bidons industriels, plots, rubans rouges et blancs, panneaux signalétiques. Marie Filippi et Henri Botte, les deux comédiens, jouent avec tout ce matériau, s’en emparent et projettent dessus des images vidéo diffusées du lointain. Lexie T, musicienne beat boxeuse, crée un espace sonore, entre ici et là-bas, et amplifie l’énergie du plateau. Tous ensemble, ils interpellent le réel pour rejouer l’histoire et voir comment chacun trouve sa place, en-dehors des conventions, porté par son désir et le souffle de son énergie.

 

Autour du spectacle :

 

Rencontre en partenariat avec Lansman Editeur / Emile&Cie

 

Comment les questions de société trouvent-elles leur place dans le théâtre jeune public ?

 

En présence de Sarah Carré, autrice, Xavier Carrar, auteur et performeur en Street Art, Lise Martin, autrice et Stéphane Boucherie, metteur en scène du spectacle.

 

Animation : Emile Lansman

 

Samedi 27 janvier 2018 à 19:00 au théâtre Dunois

(à l’issue de la représentation)

Entrée libre et gratuite

 

Dans la presse

 

Sortir à Paris

« Sur la scène du théâtre Dunois, la compagnie de théâtre L'Embellie a installé des dizaines de panneaux que l'on voit habituellement au bord des rues et des routes : sens interdits et limitations de vitesse prennent ici un sens politique, et c'est avec une jubilation communicative que les deux comédiens s'en emparent pour mieux les retourner, les transformant en surfaces vierges. À l'aide de projections vidéos et de trouvailles de mise en scène, ce décor tout en interdictions devient, au fil du spectacle, le terrain de tous les possibles... » Maïlys Celeux-Lanval

 

Le Paris des Lardons

« Au théâtre Dunois, imbattable pour programmer des créations jeune public toutes galaxie confondues, se joue jusqu’au 28 janvier une pièce énergique un tantinet féministe ou Axelle doit rivaliser d’imagination (mais pas que) pour imposer son rêve dans un monde si peu égalitaire […] » Marie Sophie Boivin

 

50/50 Magazine

« Sur scène, une comédienne, un comédien, une musicienne beatboxeuse tantôt personnages de la pièce,  tantôt eux mêmes, occupent un plateau-chantier.  Au milieu de bidons, plots de chantier, rubans de signalisation, Axelle construit sa fusée, son avenir, comme un exemple de nouveaux rapports entre les femmes et les hommes que nous construisons peu à peu [...] » 

 

Bubble Mag (hiver 2017)

« [...] Cette pièce, résolument féministe, pointe les inégalités qui demeurent entre les filles et les garçons, en mêlant « human beatbox », images documentaires, jeux de l’imaginaire et langage burlesque et poétique. Une proposition énergique et émancipatrice ! » 

 

La Voix du Nord

« "Les filles sont les plus intelligentes et les garçons, c’est les plus forts !" Paroles d’enfants d’aujourd’hui, que les comédiens récusent. Ceux-ci parlent d’abord en leur nom, témoignent de leurs rêves (Marie l’actrice voulait être pompier), ils s’adressent au public, le bousculent et font jaillir les rires libérateurs. Lexie T, l’une des rares filles à pratiquer le beatbox, imprime un rythme d’enfer, électrique et punchy, entraînant Henri le comédien dans de loufoques entrechats en tutu fluo. [...] » Christian Furling

 

La Provence

« À travers cette histoire pleine d'imagination et d'énergie, la thématique de l'inégalité fille/garçon se pose. L'écriture plateau de Sarah Carré donne la possibilité aux comédiens de passer de personnes à personnages : un va et vient constant, sans intervalles : épatant. L'esthétique très urbaine et contemporaine nous rappelle sans doute la burtalité du monde dans lequel nous vivons. Ode à l'accomplissement et la réalisation de soi, ce spectacle fait du bien [...] » Inès de Domahidy

 

Avignon OFF

« [...] Avec Une Cosmonaute est un souci dans notre galaxie, on se sent vivant. Ça pulse dès l'ouverture et on se sent prêt à affronter toutes les injustices, celles qu'on a laissé enfouies en soi et celles qui touchent les autres. Spectacle pour enfants, théâtre dansé et musical, c'est d'abord un texte de combat que nous donne à entendre la Cie L'Embellie : un combat qui n'exclut pas le rire et la joie bien au contraire. » Emmanuel Bouclon

 

DISTRIBUTION

Henri Botte, Marie Filippi et Lexie T jeu

Yann Hendrickx création lumières

Philippe Martini création vidéo

Christophe Durieux régie

PRODUCTION

Coréalisation théâtre Dunois – Paris,

Production L’Embellie Cie,

Coproduction Espace Culturel Georges Brassens (St Martin Boulogne),

Soutiens DRAC des Hauts-de-France, Région Hauts-de-France, Département du Nord, département du Pas-de-Calais, ADAMI,

Conventionnement Région Hauts-de-France

 

Une cosmonaute est un souci dans notre galaxie est édité chez Lansman

Vous aimerez aussi...

7+
Théâtre / Marionnette
04 > 15 avril 2018

FULMINE

Collectif AÏE AÏE AÏE
8+
Danse / Théâtre
06 > 10 juin 2018

VOLE ENTRE LES DEUX

L’Amin Compagnie Théâtrale
7+
Théâtre / Musique / Arts Plastiques
07 > 18 mars 2018

TREMBLEZ, MACHINES ! ANIMAL ÉPIQUE

Les ateliers du spectacle